-->
 

Club Aquariophile d’Aquitaine

131 articles,
126 breves
10 sites à ce jour
Mini Admin 28|01|2021 Plan du site Agenda Liens Rédacteurs Contact Admin
Accueil >>  Techniques aquariophiles

Le cycle de l’azote

lundi 24 janvier 2005, par Frederic DENIS

Introduction

c’est la base de l’aquariophilie, ne pas le connaître ou ne pas le respecter fait courir de grands risques à votre aquarium !

Le document power-point qui a servit de support à cette présentation est disponible sur simple demande auprès de l’auteur.

L’azote ? Le cycle

L’azote

-  Après l’eau c’est le composé le plus présent dans le milieu aquatique. Présent chez tous les êtres vivants
-  Est symbolisé par la lettre « N » (Nitrogène)
-  Il rentre dans la composition des acides aminés qui, regroupés, vont former les protéines

Les protéines

-  On retrouve les protéines partout
-  En particulier dans la viande, le poisson, le lait
-  Elles sont majoritaires dans la composition de la nourriture pour poisson (45%)
-  Donc, à chaque nourrissage, on introduit des protéines et donc de l’azote : c’est le début du cycle

Le cycle des éléments

-  Deux formes : minérales et organiques
-  Lavoisier : « rien ne se perd tout ce transforme »
-  Exemple : la plante se nourrit de gaz carbonique et via la photosynthèse les transforme en glucides
-  Les animaux mangent les plantes et transforment les glucides en énergie et en gaz carbonique

Et dans l’aquarium

-  Exemple : les poissons consomment de l’O2 et rejettent du CO2, les plantes consomment du CO2 et rejettent de l’O2 => C’est un écosystème
-  Mais un écosystème fermé => accumulations dangereuses pour la santé des poissons
-  Maîtriser ces cycles, c’est contrôler votre aquarium

Présentation Générale

Le commencement

-  La nourriture des poissons contient 45 % de protéines d’azote
-  Une partie est mangée par les poissons
-  Une autre partie par les escargots
-  Le filtre retient les excédents
-  Les cadavres et les plantes s’ils ne sont pas retirés, rentrent dans le cycle

Des protéines à l’ammoniaque
-  Nourriture digérée -> déchets
-  Décomposition -> organismes saprophytes

  • Bactéries,
  • Moisissures
  • Protozoaires

-  Étape ultime : composés ammoniacaux
-  Deux formes : NH4+ ammonium et NH3 ammoniac. Le pH influence la production de l’un ou l’autre des éléments ammoniacaux.
-  NH4+ est très toxique

L’aquariophile contrôle cette étape :
-  Directement : la population du bac
-  Indirectement : quantité de nourriture non mangée élevée => quantité d’organismes saprophytes élevés (prolifération d’escargots)

De l’ammoniaque en nitrites

-  Composés ammoniacaux et Oxygène -> bactéries nitrosomonas
-  Les bactéries nitrosomonas les décomposent en nitrites
-  NO2- (Nitrate)
-  L’équation équilibrée suivante, même si elle demande à être vérifiée, permet de comprendre le besoin en oxygène (2 NH4+ + 2O2 = 2 NO2 + H3O+ + OH-)

L’aquariophile contrôle cette étape :

-  Indirectement : la quantité d’ammoniaque
-  Indirectement : l’apport en oxygène
-  Directement : présence d’un support (poreux)

  • Filtre
  • Surface du sol
  • Dans la moindre mesure, en suspension dans l’eau.

Si on fait un grand changement d’eau et un nettoyage des mousses on aura une augmentation de nitrates car le bac ne contiendra plus assez des 2 bactéries. L’idéal serait d’avoir 2 blocs de mousse à nettoyer en alternance.

Des nitrites aux nitrates
-  Nitrites et Oxygène => bactéries nitrobacters
-  Les bactéries nitrobacters les décomposent en nitrates
-  NO3- (nitrites)

Contrairement aux nitrites, les nitrates ne sont pas dangereux dans une certaines quantité.

Pour éviter un taux élevé de Nitrates = changement d’eau Les plantes diminuent dans une certaine mesure le taux de nitrate car elles s’en nourrissent.

L’aquariophile contrôle cette étape :
-  Indirectement : la quantité de nitrite
-  Indirectement : l’apport en oxygène
-  Directement : présence d’un support (poreux)

  • Filtre
  • Surface du sol
  • Dans la moindre mesure, en suspension dans l’eau.

Fin du cycle ?

-  Que deviennent les nitrates ?

  • Absorbés par les plantes
  • Supprimés du bac par les changements d’eau
  • Peuvent être transformés en nitrites par bactéries anaérobies

L’aquariophile contrôle cette étape :
-  Directement : changement d’eau
-  Indirectement : bac planté

Cycle complet (dénitratation en eau douce)

-  En condition anaérobie (utile ou dangereux)

  • Nitrates => nitrites : NO3- => NO2- (+ O2)
  • Nitrites => Azote gazeux : NO2- => N2 (+O2)
  • Nitrites => Ammoniaque : NO2- (+H) => NH3 (+O2)

Cela permet de transformer les nitrates en azote gazeux qui s’évapore hors du bac.

En eau douce, il est possible d’utiliser un dénitrateur. Pour cela, il faut une production de nitrate constante via un un bon filtre.

Pour que le dénitrateur fonctionne, il faut :
-  Faible débit, pour permettre de ne pas apporter d’o2 et de permettre la prolifération des bactéries anaérobies
-  Absence de lumière pour éviter la prolifération d’algues qui prennent la nourriture des bactéries
-  Un milieu riche en sucre

L’azote gazeux éliminé par le brassage

Si le dénitrateur est bien réglé l’ammoniaque et les nitrites sont recyclés par le filtre sinon empoisonnement aquarium

En théorie cela paraît bien à l’utilisation, mais si les quantité de nourritures, de nitrates varient, on risque de se retrouver avec une augmentation d’ammoniac.

Cycle complet (dénitratation en eau de mer)

En eau de mer, il existe deux dénitrateur naturels :
-  Les pierres vivantes
-  sable de corail sur 10 cm (Jaubert)

Dynamique

Installation de l’aquarium neuf

-  Surveiller les nitrites
-  Laisser le cycle se mettre en place (15 jours)
-  Nourrir (nourriture pour poisson, moule) sans les poissons
-  Ne pas nettoyer le filtre, pas de changement d’eau
-  Introduire tout d’abord un ou deux poissons au bout de 15 jours.

Dans un bac neuf, le fait d’introduire beaucoup de poissons peut provoquer un pique de nitrite si ils sont trop nourris. Il peut donc être interessant dans ce cas de ne pas nourrire au début puis d’augmenter petit à petit le nourrissage.

Installation à partir d’un autre bac

-  Préparer le bac (sol neuf prêt, bac rincé)
-  Remplir avec le plus possible d’eau d’un bac (au moins 50%)
-  Nettoyer dans le bac une masse filtrante d’un autre bac
-  Les poissons peuvent être introduits très rapidement et dans leur totalité.
-  surveiller cependant le nitrites.

Dans le cas d’un bac de reproduction, il est également possible :
-  de faire fonctionner le filtre de bac quelques jours dans un autre bac pour qu’il se cahrge en bactéries.
-  de remplir la cuve avec au moins 50% d’eau veillie.

Dans un bac équilibré

-  Surveiller les nitrates
-  Nourrire régulèrement et avec parcimonie
-  Changer l’eau lorsque le taux de nitrate approche 50 mg/l
-  Dans la pratique (selon les poissons, la quantité, les plantes, la quantité de nourriture)

  • Entre 15 jours et 2 mois
  • 10 % à 50 %

Dans un bac de très petits alevins

-  Cas de bacs sans filtre (alevins trop petits)
-  Empêcher le démarrage du cycle
-  Syphonnage des déchets
-  Changements d’eau quotidien

Résines

Il existes des résines échangeuse d’ions qui diminuent le taux de nitrates . Elles se mettent dans la décantation, elles captent les nitrates. Ces résines sont chères à l’achat mais très efficaces. Elles sont sous 2 formes :
-  les non régènérentes
-  les régénérentes lorsqu’elles sont chargées de nitrates elles se colmatent. Il suffit de les rincer dans de l’eau salée pour la régénérer.

Les mesures

Pourquoi tester ?

-  L’observation est le meilleur test
-  Si j’ai un problème :

  • Je fais une hypothèse
  • Je teste mon hypothèse
  • Je prends ma décision ou je change d’hypothèse

-  Et surtout pas,

  • Je fais mon test
  • J’en conclu mon hypothèse

Commenter tester
-  Lisez la notice
-  Conserver la notice
-  Attention aux dates de péremption

Quel test
-  Bandelettes, comprimés, liquides ?
-  Les kits : bien pour les débutants
-  Éviter les tests Eau douce/Eau de mer.
-  Éviter les bandelettes avec plusieurs tests : peu précis

Quoi tester
-  Les nitrites (au démarrage)

  • Le cycle met de toute façon 15 jours à se faire,
  • Introduisez les poissons au bout de 3 semaines...

-  Les nitrates

  • Bien pour les débutants
  • Inutile avec de l’habitude : trop de changements d’eau ne peuvent pas faire de mal

-  Et les algues (observation)

  • Les nitrates ne sont pas à l’origine des algues
  • Les algues se nourrissent de nitrates

Les raté du cycle

Ce qu’il faut ne faut pas faire

-  Trop nourrir et par à-coup
-  Tuer/retirer les escargots : s’ils sont présents c’est qu’ils mangent les restes -> diminuer la quantité de nourriture
-  Changement de plus de 50 % d’eau et nettoyer le filtre en même temps
-  Laisser les bactéries anaérobies s’installer :

  • Zone sans oxygène (sol trop épais)
  • Filtre arrêté plus de 8 heures => dans ce cas, nettoyer le filtre avant de le remettre en fonction

La montée de nitrites

-  Changer l’eau (si possible avec de l’eau d’un autre bac)
-  Suspendre l’alimentation
-  Apporter des bactéries (à partir d’un autre filtre)
-  Oxygéner l’eau
-  Ajouter des bactéries de commerce ?

La montée de nitrites : comment la repérer

-  Mortalité subite et anormale
-  Eau blanchâtre, laiteuse
-  Poissons en surfaces ou respirant difficilement
-  Confirmation par un test de nitrite (doit être inférieur à 0,5 mg/l
-  trouver la cause
-  Bac trop récent
-  Filtre arrêté

  • sans oxygène, mort des bactéries aérobies,
  • apparition de bactéries anaérobies
    -  Distribution excessive de nourriture
    -  Traitement antibactériens mal conduit (filtrer sur charbon actif si c’est le cas)

Conclusions

Ce qu’on voit trop souvent

Des vendeurs en animalerie qui cèdent (volontairement ou pas) aux débutants qui finissent par partie avec l’aquarium d’une main et les poissons de l’autre.

Des débutant (pas toujours malheureusement) qui pensent qu’en ajoutant des produits il n’est plus nécessaire de faire des changement d’eau

Des débutants noyés dans des termes trop techniques par manque d’explications simples

Des aquariophiles dégoûtés d’avoir fait mourir beaucoup de poissons et des aquariums au grenier

Des aquariophiles d’expérience très forts pour donner des conseils qu’ils oublient d’appliquer (et je sais de quoi je parle ;-p)

Conseiller aux débutant

-  la méthode de démarrage classique (3 semaines) et non la méthode rapide : cela permet d’apprendre les fondamentaux

Références

-  http://zawe.free.fr + divers site internet
-  Guide Mergus - Riehl, Baensch
-  Mes prédécesseurs aux C2A



Les informations de ces pages n'engagent aucune responsabilité - Copie autorisée dans un but non lucratif, merci de nous informer, pour toute autre utilisation, Contactez-nous
   

DANS LA MEME RUBRIQUE

   
 
.
SPIP / Squelette Spip01
© 09/2003 Gab-design.com sous licence GPL